Camille Desmoulins

21 décembre 2008

Critique littéraire

Filed under: Personnages — Camille Desmoulins @ 10:02

Voici quelques extraits d’une critique du chef de l’Etat par un écrivain :

« Que peut-il ? Tout. Qu’a-t-il fait ? Rien. Avec cette pleine puissance, en huit mois un homme de génie eut changé la face de la France, de l’Europe peut-être. […] Il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète. […]. Il aime la gloriole, […] les paillettes, les grands mots, les grands titres, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir. […] Il a pour lui l’argent, l’agio, la banque, la Bourse, le coffre-fort. […] Non, cet homme ne raisonne pas, il a des besoins, il a des caprices, il faut qu’il les satisfasse. […] Quand on mesure l’homme et qu’on le trouve si petit et qu’ensuite on mesure le succès et qu’on le trouve énorme, il est impossible que l’esprit n’éprouve pas quelque surprise. On se demande : comment a-t-il fait ? On décompose l’aventure et l’aventurier et […] on ne trouve au fond de l’homme et du procédé que deux choses : la ruse et l’argent. »  

Détrompez-vous, il s’agit d’une critique de Louis-Napoléon Bonaparte, premier Président de la République française [1848-1852] avant de devenir Empereur [1852-1870, sous le nom de Napoléon III].

L’écrivain est Victor Hugo ; l’ouvrage est intitulé « Napoléon le petit ».

nap3-hugo

Victor Hugo fait en effet partie du cercle restreint des écrivains qui ont joué un rôle politique significatif (voir ici un ancien article sur le sujet !).   

hg2

Victor Hugo et Napoléon III par Faustin

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, je vous invite à consuler la lettre de l’Académie consacrée aux relations entre Napoléon III et Victor Hugo (c’est ici), ou à lire « Napoléon le petit  » de Victor Hugo !

books51

Publicités

4 commentaires »

  1. Bien… J’ai hâte que le président Sarkozy trouve son Hugo ! Pour l’heure, il a surtout des panégyristes…
     

    Commentaire par Gilles — 30 décembre 2008 @ 1:58 | Réponse

  2. En effet Gilles…
    Mais n’oublions pas que Napoléon III n’avait, lui aussi, au début de sa Présidence, presque que des panégyristes (son élection fut un véritable plébiscite!), y compris Victor Hugo. Ce n’est qu’après avec son coup d’Etat que certains ont dégainé leurs plumes acérées !

    Commentaire par Camille Desmoulins — 30 décembre 2008 @ 4:58 | Réponse

  3. Excellentpost, camille !
    Je peux le faire suivre ?

    Et sinon, vous préparez un bouquin avec Barberousse ?

    Commentaire par nouille — 28 janvier 2009 @ 3:06 | Réponse

    • Merci ! No problem pour faire suivre les posts bien sûr (seule petite demande : indiquer la source quand ils sont réutilisés !)
      Le projet de bouquin avec le très japonisant Barberousse est à l’étude !

      Commentaire par Camille Desmoulins — 28 janvier 2009 @ 5:05 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :