Camille Desmoulins

14 avril 2008

Camille Desmoulins, le vrai

Filed under: Personnages — Camille Desmoulins @ 9:19

Pourquoi avoir choisi comme peudonyme et nom de blog « Camille Desmoulins »?

Tout d’abord, quelques rappels sur la vie de cet avocat, journaliste et homme politique de la Révolution française :

– Camille Desmoulins a 29 ans quand il est élu député du Tiers-Etat en 1789 ;
– Son discours dans les jardins du Palais-Royal le 12 juillet 1789 suite au renvoi de Necker marque le début de l’insurrection qui va conduire à la prise de la Bastille deux jours plus tard ;
– D’abord proche de Mirabeau puis de Robespierre, il évolue vers le mouvement des Indulgents, dont le chef de file est Danton (voir carte schématique des acteurs de la Révolution) ;
– Il vote la mort de Louis XVI le 17 janvier 1793 ;
– Ses écrits, notamment dans son journal Le vieux Cordelier, comptent parmi ceux qui font le plus avancer la Révolution, sans démagogie ni vulgarité ; 
– Il s’oppose à la Terreur conduite par Robespierre mais en est finalement victime puisqu’il est guillotiné, tout comme Danton, le 5 avril 1794 ;
– Sur la charette qui le mène à la guillotine, il aurait crié  « Peuple on te trompe, on tue tes amis ! Mon seul crime n’a jamais été que d’avoir versé des larmes ! » puis, juste avant que le couperet tombe, « Lucile! », le nom de sa femme, avec qui il forme le plus célèbre couple de la Révolution et qui est guillotinée huit jours après son mari.

A mon avis, Camille Desmoulins a su, malgré les risques encourus (et avérés), faire les choix justes : à la fois défenseur acharné des libertés, il n’a sombré ni dans la corruption ni dans la Terreur, qu’il a dénoncées avec courage. De plus, cet idéaliste a vraisemblablement été le meilleur journaliste de la Révolution.

Statue de Camille Desmoulins au Palais Royal, détruite en 1941

Publicités

9 commentaires »

  1. Bonjour Camille,

    Merci de ce bref rappel de la vie de Camille Desmoulins.

    Passionné par les statues de Paris, je ne peux que saluer la très jolie photo de sa statue dans le Palais Royal.

    En voila une autre :

    Cordialement

    Commentaire par Gerard Bouchard — 14 avril 2008 @ 10:26 | Réponse

  2. Je ne peux m’empécher de citer, en complément à cet article, un extrait de la si belle dernière lettre que Camille écrit à son épouse avant son execution :
    « O ma chère Lucile ! J’étais né pour faire des vers, pour défendre les malheureux, pour te rendre heureuse, pour composer avec ta mère et mon père, et quelques personnes selon notre coeur, un Otahiti. J’avais rêvé d’une république que tout le monde eût adorée. Je n’ai pu croire que tous les hommes fussent si féroces et si injustes. »

    Commentaire par Une autre Lucile — 15 avril 2008 @ 10:04 | Réponse

  3. C’est un très bon choix. Peu d’hommes ont eu, ont, auront le caractère, le courage et la droiture de Camille Desmoulins. Et puis, de lire ce nom ici, et dans les commentaires ailleurs, cela le fait revivre un peu. Merci de lui rendre ainsi hommage.

    Commentaire par Françoise — 16 avril 2008 @ 2:03 | Réponse

  4. pourquoi la statue a t elle été détruite en 1941 ?

    Commentaire par edouard — 24 avril 2008 @ 9:26 | Réponse

  5. Merci et bravo pour ce blog qui m’apprend des choses sur ce personnage que je connais trop peu.
    Je vais tâcher de combler cette lacune.

    Commentaire par Marlène — 7 mai 2008 @ 7:50 | Réponse

  6. Oh elles reviendront, les Révolutions…
    http://ysengrimus.wordpress.com/2008/05/09/les-revolutions-du-futur-ne-seront-pas-marxistes/
    Pauul Laurendeau

    Commentaire par ysengrimus — 11 mai 2008 @ 3:27 | Réponse

  7. Pour répondre à Edouard,

    Les Allemands s’attaquerent d’eux mêmes à deux statues de Paris, dont celle du Gal Mangin, en dehors de tout cadre légal.

    Le reste s’est fait dans le cadre de la loi du 11 octobre 1941 promulgué par le Gouvernement de Vichy ordonnant  » la récupération des métaux non ferreux  » et ce « afin de remettre les metaux constituants dans le circuit de la production industrielle  » , on peut préciser, sans trop se tromper, qu’il s’agit là de l’industrie de guerre allemande.

    Une commission se chargeait de décréter, selon les critères précités,des listes de « bonnes » statues mais aussi de « mauvaises »( les dernières listes ne furent heureusement pas executées).

    Notre brave Camille devait faire partie du second lot…

    Cordialement

    Commentaire par Gérard Bouchard — 20 mai 2008 @ 9:16 | Réponse

  8. Merci beaucoup Gérard pour ces précisions très intéressantes! (ainsi que celles sur l’article sur les prétendants).
    Suis toujours preneur de vos très fines et justes remarques-
    Bonne soirée

    Commentaire par Camille Desmoulins — 20 mai 2008 @ 9:32 | Réponse

  9. Merci du compliment, Camille, ce n’est que des broutilles fàce à votre travail, j’avoue être presque jaloux de vos chronologies.

    Pour les statues (pour ceux que ca interesse), je ne peux que recommander « Les statues de Paris, June Hargrove, Albin Michel, la plupart des informations présentées en sont extraites.

    Au plaisir de vous lire ici ou sur le forum Napoleon 1er…

    Commentaire par Gérard Bouchard — 20 mai 2008 @ 10:13 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :